Le Forum Carnivore

Le Forum Carnivore

Soutenez-nous

Aidez-nous à garder le Site et le Forum carnivore sans publicité.

 

 

Construire une serre

 

 

 

Une serre permet le plus souvent de proposer un environnement idéal de culture pour les plantes carnivores et d’apporter une variété de conditions bienvenues si ce n’est indispensables à celui qui possède une collection importante.

La principale raison motivant l’achat d’une serre est la protection des plantes fasse aux intempéries : vent, pluie, grêle et froid. Tout comme un terrarium, une serre permet également d’avoir des conditions climatiques contrôlées et davantage favorables à l’intérieur qu’à l’extérieur grâce à l’effet de serre : lorsque les rayons du soleil entrent dans la serre et arrivent au sol, le rayonnement infrarouge est absorbé, reste piégé à l’intérieur et ainsi entraine une augmentation de la température.

 

 

 

 

 

 

L'EMPLACEMENT

 

 

Point crucial, l’emplacement doit être bien réfléchi avant l’implantation.

 

Plusieurs critères doivent être pris en compte :

 

  • Choisir un emplacement très lumineux, voire en plein soleil si possible. Il sera toujours plus simple d’ombrager la serre en été que de rajouter de la lumière à postériori. Lors du choix de l’emplacement, attention également à anticiper la faible hauteur du soleil dans le ciel en hiver et les ombres qui en découlent. Un emplacement en plein soleil au mois d’aout peut être complètement à l’ombre en hiver.
  • Attention aux vents dominants : la serre peut être positionnée proche d’une haie qui permettra de l’abriter des vents forts.
  • Penser à l’accessibilité : éviter de positionner la serre dans un coin au fond du jardin. La serre devra être le plus près possible des réserves d’eau de pluie. Penser également qu’il faudra dans la plupart des cas faire une tranchée pour amener l’électricité (pour le chauffage, la lumière, les pompes, etc.). La serre doit donc être positionnée non loin d’un point électrique.
  • Choisir une zone idéale pour la constructible : non inondable, vieil arbre aux branches dangereuses…Tout comme une maison, anticiper les problèmes à venir.

 

 

 

 

LES MODÈLES DE SERRE

 

 

 

 

Serre de balcon

 

Petites serres le plus souvent en plastique (ou polycarbonate de faible épaisseur) permettant d’abriter les plantes des intempéries, mais pas du gel. Le volume et la place disponible sont trop faibles pour l'installation d’un vrai système de chauffage. Cependant, il est possible de limiter la baisse des températures par des systèmes de contournement tels que l’utilisation de bidons d'eau chaude, d’un cordon chauffant ou autres.

 

Ce type de serre permet de cultiver des plantes tempérées toute l’année et des plantes (sub)tropicales l’été. C’est la première serre de beaucoup de cultivateurs car elle permet d’avoir un bon compromis entre prix, place, et protection des plantes. Néanmoins, attention à ne pas cuire vos plantes à l’intérieur : le faible volume d’air chauffera très vite si la serre est exposée au soleil et peut nuire rapidement à vos plantes.

 

Serre de balconSerre de balconSerre de balcon

 

 

 

 

Serre de jardin : serre tunnel

 

Serre dont la structure est formée par des arceaux et qui est recouverte d’une bâche plastique.

Ce type de serre permet d’avoir un grand volume de culture pour un prix abordable. En raison de la structure et de la couverture plastique, le montage/démontage est très facile.

Pour la fixation au sol et éviter les risques d’arrachage fasse au vent, les serres tunnels sont généralement munis de pieds d’ancrage qui viennent s’enfoncer dans le sol. Selon les modèles, pour augmenter la fixation, il est également possible de fixer les pieds dans du béton. De plus, la bâche de couverture doit être très bien tendue pour éviter l’arrachage.

L’inconvénient principal de ce type de serre est la couverture en bâche plastique qui est un très mauvais isolant et qui n’est pas très résistante. En fonction des plantes cultivées et donc du chauffage nécessaire, un plastique bulle peut être ajouté en hiver pour compenser le manque d’isolation.

Egalement, en raison de la forme en quasi demi-cercle, l’espace au sol d’une serre tunnel est souvent important et nécessite un emplacement de taille adaptée. Il n’existe pas de « petites » serres tunnels.

Sous réserve de fournir les conditions nécessaires, toutes les espèces de plantes carnivores peuvent facilement trouver leur place dans une serre tunnel.

 

Serre de tunnelSerre de tunnel

 

 

 

Serre de jardin : serre 2 pentes

 

Serre à parois droites et toit deux pentes sur une structure généralement en aluminium ou bois.

Les parois et le toit peuvent être en verre horticole, verre trempé, polycarbonate ou une combinaison de ces matériaux. Il existe également plus rarement des couvertures en bâche plastique. Pour plus de résistance face à la grêle, il est conseillé de toujours utiliser du polycarbonate pour la toiture. 

 

Ce type de serre à l’avantage d’être très esthétique et fonctionnel mais le budget nécessaire est bien supérieur à celui d’une serre tunnel. Un grand nombre de tailles sont proposées par les fabricants. Ainsi, vous pouvez trouver des serres 2 pentes pour les particuliers allant de moins de 5m² à plus de 30m².

Pour la fixation au sol et afin éviter les risques d’arrachage liés au vent, il est préférable de mettre en place une embase sur laquelle viendra se fixer la serre. Cette embase peut être en métal, béton, parpaing ou autres. Pour plus de sécurité, il peut être préférable de favoriser la mise en place d’une petite fondation béton et d’une rangée de parpaing sur laquelle la serre viendra être fixée.

Sous réserve de fournir les conditions nécessaires, toutes les espèces de plantes carnivores peuvent facilement trouver leur place dans une serre 2 pentes.

 

 

Serre deux pentes

 

 

 

 

Serre de jardin : autres modèles

 

Les serres décrites ci-dessus sont les plus courantes mais il existe un grand nombre d’autres modèles et variantes :

  • Serre tunnel à parois droites
  • Serre tunnel adossée à un mur
  • Serre 1 pente adossée à un mur
  • Serre rondes
  • Serre « faites maison »
  • Etc.

 

Serre adosséeSerre toti droit

 

 

 

 

 

 

LES DIFFÉRENTS MATÉRIAUX DE COUVERTURE

 

 

Bien choisir le matériau de couverture de sa serre est capital, c’est lui qui déterminera l’isolation, l’esthétisme, la résistance et la pénétration de la lumière. Les principaux matériaux de couverture que l’on trouve dans le commerce sont décrits ci-dessous.

 

 

Verre horticole

 

Le verre a l’avantage d’être transparent et permet donc de voir ses plantes et d’avoir une très bonne pénétration de la lumière. Le verre ne laisse pas passer les U.V, mais ces derniers ne sont pas nécessaires à la culture des plantes.

Le verre horticole est le verre le plus couramment utilisé comme couverture de serre car il est peu onéreux. On en trouve généralement en épaisseur de 3 à 4mm. Pour une meilleure résistance et isolation, préférez toujours l’épaisseur la plus importante. En cas de casse, le verre à l’avantage d’être facilement remplaçable.

 

AVANTAGES
- Prix
- Laisse passer beaucoup de lumière
- Esthétique
- Résistant au temps
INCONVENIENTS
- Faible isolation   
- Fragile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Verre trempé

 

Le verre trempé possède les mêmes avantages que le verre horticole (transparence, pénétration de la lumière, blocage des U.V, facilement remplaçable).

En plus, le verre trempé subit un traitement afin de le rendre beaucoup plus résistant (5 fois plus) que le verre horticole classique. Par ailleurs, ce verre à l’avantage de ne pas tailler en cas de casse car il se fragmente en de nombreux petits morceaux. On en trouve généralement en 3 ou 4mm d’épaisseur. Comme pour le verre horticole, préférez toujours, si possible, l’épaisseur la plus importante.

 

 

AVANTAGES
- Résistance
- Laisse passer beaucoup de lumière
- Esthétique
- Résistant au temps
INCONVENIENTS
- Plus cher que le verre horticole
- Faible isolation
- Fragile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Polycarbonate

 

C’est un matériau très résistant et très isolant mais c’est également le plus cher. Ses bonnes propriétés viennent du fait qu’il s’agit d’un matériau à double épaisseur, qui emprisonne de l’air, lui conférant ses propriétés isolantes. Contrairement au verre, c’est un matériau qui ne se brise pas.

 

Il existe un grand nombre d’épaisseur dans le commerce allant généralement de 4mm à 16mm. Plus le polycarbonate sera épais, plus il sera isolant et résistant. Les serres vendues couramment dans le commerce non spécialisé possèdent un polycarbonate d'épaisseur 4mm. Pour une meilleure isolation, préférez une épaisseur de 8mm minimum. Dans le cas contraire, comme pour la serre tunnel, il est toujours possible de doubler les parois avec un plastique à bulle pour l’hiver.

Le polycarbonate est généralement traité contre les U.V.

 

AVANTAGES
- Isolation (si épaisseur > 6mm)
- Résistance à la grêle
- Ne se brise pas
INCONVENIENTS
- Prix

- Moins transparent que le verre

- Fragile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Film plastique

 

Les films plastiques les plus couramment utilisés sont en polyéthylène ou en PVC. Ce genre de revêtement est principalement utilisé sur les serres tunnels et les serre de balcon bien que certaines serres 2 pentes peuvent en être équipées. Le principal avantage de ce type de revêtement est le coût minime en comparaison aux autres matériaux. En revanche, l’isolation et la résistance sont mauvaises.

Il existe également des bâches armées qui possèdent une plus grande solidité.

 

 

AVANTAGES
- Prix
- Facilité de mise en place
INCONVENIENTS
- Mauvaise isolation

- Peu résistant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CULTURE

 

 

 

 

Serre tempérée

 

Permet de cultiver toutes les plantes tempérées parmi les Drosera, Pinguicula, Sarracenia, Utricularia, Darlingtonia, Dionée, etc.

Pour ce type de serre, aucun chauffage n’est nécessaire en hiver. Il est par contre utile d’ombrager les zones occupées par les espèces les plus sensibles à la chaleur comme les Pinguicula ou Drosera tempérées. L’utilisation d’une serre pour ce type de plante permet de les protéger des intempéries (vent, pluie, grêle, froid) et d’avoir une croissance plus rapide au printemps en raison de la chaleur obtenue dans la serre.

 

Si possible, installer sur la serre deux portes face-à-face sur les côtés. Cela permettra de pouvoir ouvrir l'une ou l'autre des portes selon la direction du vent.  

 

 

 

Serre hors-gel

 

C’est la serre la plus répandue car elle permet de cultiver une très grande diversité de plantes avec un coût d’entretien raisonnable.

Elle permet de cultiver toutes les plantes adaptées à la serre tempérées ainsi que toutes les plantes craignant le gel mais ayant besoin d’une période de repos (souvent des plantes subtropicales) : Pinguicula mexicaines, Pinguicula américaines, Roridula, Drosophyllum ainsi que la plupart des Utricularia et Drosera etc.

Ce type de serre nécessite un chauffage pour maintenir une température minimale d’environ 5°C.

L’été, il sera souvent nécessaire d’ouvrir la ou les porte(s) de la serre afin d’éviter la surchauffe.

Si possible, installer sur la serre deux portes face-à-face sur les côtés. Cela permettra de pouvoir ouvrir l'une ou l'autre des portes selon la direction du vent.  

 

 

 

Serre tropicale highland

 

Ce type de serre permet de cultiver tous les Heliamphora, Nepenthes highland, Utricularia highand, Drosera highland, Genlisea highland.

Une différence de température de 10 à 15°C est nécessaire entre le jour et la nuit, sans descendre sous les 10°C la nuit et sans surchauffer la journée. Eviter les températures supérieures à 25°C pendant une durée trop importante.

Ce type de serre nécessite donc un chauffage pour maintenir une température de 10°C minimale en hiver. La difficulté principale réside dans le maintien de températures raisonnables l’été. Pour cela, plusieurs techniques sont possibles : ombrage de la serre, système de brumisation, système de refroidissement (par puits canadien, par évaporation : cooling pad system, par climatisation).

Egalement, la serre tropicale highland devra être fermée en permanence pour garantir une forte humidité de 80 à 90 %. Pour cela, il sera souvent nécessaire d’installer un système de brumisation ou d’arrosage automatique.

 

 

 

Serre tropicale lowland

 

Serre chaude et humide, permettant de cultiver tous les Nepenthes lowland, les Drosera lowland, les Genlisea lowland, les utriculaires lowland.

Ce type de serre est assez peu fréquent car il nécessite un chauffage important en hiver pour maintenir une température minimale de 15 à 20°C. Comme pour la serre tropicale highland, la serre devra être fermée en permanence afin de garantir une forte humidité (90-100%). Pour cela, il sera souvent nécessaire d’installer un système de brumisation ou d’arrosage automatique.

 

 

 

 

 

LA RÉGLEMENTATION

 

 

 

Aucune réglementation particulière n’existe pour les petites serres de balcon. Par contre, il peut y avoir des contraintes si vous êtes dans une copropriété, notamment sur la visibilité depuis l’extérieur. Lisez bien le règlement de votre copropriété.

 

Concernant les serres de jardin à vocation horticole, il est important de se renseigner en mairie afin de connaitre, selon votre projet, les démarches à effectuer s’il y en a. Dans la plupart des cas, la législation suivante s’applique :

  • En dessous d’une hauteur de 1.80m, aucune démarche généralement nécessaire.
  • Si la hauteur est comprise entre 1.80m et 4m et si sa surface est inférieure 2000m², une simple déclaration préalable peut suffire. Il s’agit d’un dossier à déposer en mairie indiquant les caractéristiques de votre projet, les plans, etc.
  • Si la serre dépasse une hauteur de 4m ou possède une superficie de plus 2 000m², un permis de construire est nécessaire.

 

Attention, ces critères sont différents si votre habitation possède un accès sur la serre. La serre peut alors être considérée comme une véranda ou une surface habitable. Dans ce cas, la serre pourra être soumise a un permis de construire dès 20m².

 

N’oublier pas également de vérifier les règles d’urbanismes de votre commune (PLU ou POS) pour l’implantation de la serre sur le terrain. Généralement, toute construction doit être soit mitoyenne, soit située à au moins 3m de la limite séparative du voisin.

 

 

 

 

 

LE CHAUFFAGE

 

 

 

Chauffer votre serre en hiver est indispensable pour cultiver la plupart des plantes carnivores. C’est en particulier ici que sera important l’isolation de la couverture de la serre.

 

Pour ne pas risquer de perdre en une nuit toute votre collection, vous pouvez envisager d’utiliser un modèle de thermomètre intérieur/extérieur avec sonde qui possède une alarme réglable. Ainsi, en cas de défaillance du chauffage, une alarme se déclenchera si la température descend sous les 2°C par exemple.

 

Plusieurs types de chauffages sont possibles.

 

Chauffage électrique

Le plus onéreux mais souvent le plus efficace. Vous trouverez des chauffages électriques radiants et soufflants. En plus de chauffer, les radiateurs soufflants ont l’avantage de répartir la chaleur dans la serre et d’effectuer un brassage de l’air ce qui évite à l’air humide de stagner en hiver. Au contraire, les radiateurs radiants seront moins efficaces car l’air chaud dégagé aura tendance à s’élever et à être moins bien réparti dans la serre.

 

L’avantage d’un chauffage électrique par rapport à un chauffage à pétrole ou au gaz réside dans la facilité de mise en œuvre (pas de recharge de combustible à effectuer), dans le thermostat intégré et dans le fait qu’il n’y a pas de risque que le chauffage s’éteigne (pas de flamme).

Veillez par contre à utiliser des chauffages dédiés pour les serres qui possèdent les sécurités nécessaires face aux éclaboussures, à l’humidité, etc.

 

Chauffage à pétrole

Le plus économique. Facile à installer et à déplacer.

Il existe des modèles non électriques et électriques. L’inconvénient principal des modèles non électriques est l’absence de thermostat. Les modèles électriques avec thermostat sont plus fiables pour contrôler les températures mais impliquent d’avoir l’électricité dans la serre.

Attention, il faut utiliser uniquement du pétrole sans souffre, dans le cas contraire, la combustion peut entraîner une concentration de gaz toxique. De plus, la serre devra être aérée très régulièrement afin de renouveler l’air ambiant nécessaire à la combustion. Ce type de chauffage n’est pas adapté pour un espace fermé pendant plusieurs jours.

 

Ce système de chauffage devra être réalimenté en pétrole régulièrement. Il présente également le gros inconvénient d’avoir le risque de s’éteindre en raison de l’humidité et de la qualité de l’air.

 

Chauffage au gaz

Assez économique, il est facile à installer car il ne nécessite pas d’installation électrique. Privilégiez l’utilisation de gaz propane qui ne gèle pas. Attention également à ne pas laisser de bouteilles de gaz dans la serre l’été : un risque d’explosion n’est jamais à exclure.

Certains modèles possèdent également un thermostat.

La serre devra être aérée très régulièrement afin de renouveler l’air ambiant nécessaire à la combustion. Ce type de chauffage n’est pas adapté pour un espace fermé pendant plusieurs jours.

 

Systèmes alternatifs et astuces

Moins performants, mais envisageables, il ne remplaceront pas entièrement un chauffage dédié mais peuvent être une grande aide et permettre des économies sur le chauffage principal.

 

Par exemple, cela peut être la mise en place d'un puit canadien ou de parpaings/briques/récipients d’eau peints en noir.

 

 

 

 

 

L'AMENAGEMENT

 

Le sol

Pour une serre tropicale humide, préférer au sol des écorces de pin ou de la terre nue qui participeront à l’humidité. Pour des serres plus sèches, des dalles ou du gravier feront très bien l’affaire.

 

 

Tablettes

La mise en place de tablettes est souvent indispensable pour augmenter la surface de culture, faciliter l’arrosage et avoir les plantes à hauteur d’homme. La plupart des fournisseurs de serre vendent également des tablettes de culture, mais vous pouvez en fabriquer vous-même en bois ou en métal. En fonction des plantes que vous souhaitez cultiver, la structure permettra simplement de poser des pots ou pourra accueillir une bâche pour bassin qui permettra de garder un fond d’eau en permanence.

 

Serre plantes carnivoresSerre plantes carnivores

 

 

 

 

 

LES FOURNISSEURS

 

 

 

Les principaux fournisseurs spécialisés de serres sont les suivants :

  • KOMAT
  • TPSB
  • ACD

 

On trouve également des serres dans le commerce, chez les grandes enseignes :

  • Castorama
  • Leroy-Merlin
  • Jardiland
  • Botanic