Le Forum Carnivore

Le Forum Carnivore

Soutenez-nous

Aidez-nous à garder le Site et le Forum carnivore sans publicité.

 

 

Construire une tourbière

 

Une tourbi√®re am√©nag√©e d√©signe le plus souvent un espace de culture g√©n√©ralement grand et √©tendu, tr√®s humide dont le substrat est constitu√© par de la tourbe blonde, dans lequel cohabitent diff√©rentes esp√®ces de plantes temp√©r√©es. On peut y retrouver principalement des plantes carnivores (Sarracenia, Dionaea, Drosera rotundifolia‚Ķ), mais √©galement des mousses (sphaigne) et des plantes compagnes (linaigrettes, iris, carex‚Ķ). Il existe de nombreuses variantes de tourbi√®res am√©nag√©es en fonction des go√Ľts des cultivateurs, allant des tr√®s grands pots jusqu‚Äôaux tourbi√®res enterr√©es de plusieurs m√®tres carr√©s. Quelque soit la tourbi√®re que vous envisagez de faire, il faudra tenir compte de certains crit√®res pr√©sent√©s ci-apr√®s.

 

 

 

 

L'EMPLACEMENT

 

 

Deux critères doivent être pris en compte pour déterminer l'emplacement de votre tourbière.

 

Lumière

C'est un point très important. La tourbière, ou une grande partie, doit être positionnée dans un endroit très ensoleillé tout au long de la journée, voire même en plein soleil. Pour les plantes les plus fragiles, de l'ombre pourra être apportée par des plantes herbacées.

 

Protection

Le vent peut endommager les plantations. Ne pas hésiter à profiter d'une haie ou d'un mur pour offrir une protection à la tourbière, en veillant cependant à ne pas apporter trop d’ombre.

Certains animaux peuvent également être très nuisibles pour une tourbière, c'est notamment le cas des chiens et des oiseaux. En fonction des cas, un grillage ou un filet devra être installé pour protéger la tourbière. Une tourbière étant le plus souvent très proche du sol et intégrée dans son environnement, celle-ci sera également sujette aux visites des limaces qui apprécieront le frais prodigué par vos plantes en été. Tachez d’anticiper la venue de ces animaux, et pensez à rendre accessible chaque partie de la tourbière, car vous aurez certainement à désherber votre tourbière chaque année, pour limiter la prolifération des herbes folles apportées par le vent.

 

 

 

 

LES DIFFERENTS TYPES DE TOURBIERE

 

 

 

 

La tourbière enterrée

 

C'est la tourbi√®re la plus classique, totalement enterr√©e, construite le plus souvent avec une b√Ęche pour bassin (0.5 mm au minimum, pr√©f√©rez une √©paisseur de 0.8mm ou plus). Elle est simplement sur√©lev√©e du bord afin d'√©viter les √©coulements d'eau en provenance mais surtout vers la tourbi√®re.

 

Avantages

  • Aspect naturel tr√®s esth√©tique.
  • Profite de l'inertie et de l'isolation du sol¬†: l'√©t√©, la tourbi√®re garde une tr√®s bonne fraicheur alors que l'hiver, elle ne g√®le qu'en surface.

 

Inconvénients

  • Observation et entretien moins confortable.
  • Non d√©pla√ßable.

Tourbière enterréeTourbière enterrée

 

 

La tourbière hors sol

 

Tourbi√®re totalement hors sol, √† hauteur d'homme. Il s'agit g√©n√©ralement d'une b√Ęche pour bassin dispos√©e dans une structure en b√©ton ou en bois.

Les mini-tourbières sont le plus souvent des tourbières hors sol : poubelle, demi-tonneau, bassin préformé, etc.

Contrairement aux tourbi√®res enterr√©es, il n'y a aucune inertie li√©e au sol. En √©t√©, le substrat s'√©chauffera plus rapidement alors que l'hiver, ce dernier g√®lera en surface mais √©galement sur les c√īt√©s. Selon le volume, il peut √™tre pr√©f√©rable d‚Äôabriter ou de prot√©ger ce genre de tourbi√®re pour ne pas que le substrat g√®le enti√®rement.

 

Avantages

  • Observation et entretien facile
  • Protection contre les animaux au sol
  • Possibilit√© d‚Äô√™tre mobile si mont√©e sur roulettes.

 

Inconvénients

  • Aucune isolation li√©e au sol

 

Tourbière hors sol

 

 

 

La tourbière intermédiaire

 

Peu utilisé, mélange des deux précédents types, la tourbière est à moitié enterrée.

Ce type de tourbière permet de bénéficier d'une partie de l'inertie thermique du sol. En profondeur, le substrat sera plus frais l'été et ne gèlera pas l'hiver.

 

Avantages

  • Observation et entretien plus facile
  • La partie basse profite de l‚Äôinertie du sol

 

Inconvénients

  • La partie haute n'est pas isol√©e par le sol (chaud l'√©t√©, froid l'hiver)

 

 

Tourbière hors solTourbière hors solTourbière hors sol

 

 

 

Pour tous les types de tourbières, il est nécessaire de bomber la surface pour éviter les inondations et d’anticiper le tassement du substrat au cours des années.

 

 

 

 

LES CARACTERISTIQUES

 

 

Dimensions : il n'y a pas r√©ellement de dimensions id√©ales. Pensez simplement que plus la tourbi√®re est grande, plus l'inertie sera importante mais √©galement les travaux d'entretien et le co√Ľt. Ne pas oublier qu'il faudra pouvoir acc√©der facilement au centre de la tourbi√®re pour installer les plantes et effectuer l'entretien. Une tourbi√®re de 3 m¬≤ est une bonne base, mais elle peut √™tre bien plus petite ou bien plus grande selon votre convenance.

 

Profondeur : c'est un point très important; la profondeur doit être suffisante afin que la tourbière ne gèle pas totalement en hiver (ce qui entrainerait la mort des plantes) et qu’elle bénéficie d’une réserve d’eau conséquente. La profondeur dépendra de votre climat, mais une profondeur de 60 à 80 cm sera idéale dans la plupart des cas.

 

Forme : la forme sera selon votre go√Ľt ; pour un aspect naturel, il faudra privil√©gier des formes courbes et al√©atoires. Mais une tourbi√®re rectangulaire ou circulaire est tout √† fait possible.

 

Substrat : un seul substrat 100 % de tourbe blonde de sphaigne non enrichie. Il est inutile d'ajouter des matériaux drainants comme du sable ou un allégeant comme la perlite. En surface, de la sphaigne vivante pourra être implantée pour l'aspect esthétique mais également pour fournir un substrat favorable pour certaines espèces (Drosera rotundiflolia, Darlingtonia par exemple).

 

Arrosage : L’arrosage dépendra notamment de la profondeur, de la superficie, du climat. D’une manière générale, le niveau d’eau devra être maintenu sur une hauteur égale au 2/3 de la hauteur totale de la tourbière. En hiver, ne vous inquiétez pas si le niveau d’eau est parfois élevé. Vos plantes seront en repos et la plupart ne souffriront pas d’une immersion temporaire. Pour les espèces les plus sensibles à la pourriture (D. filiformis par exemple), essayez de les placer légèrement en hauteur afin qu’elles soient le moins souvent possible inondées.

Une petite mare peut être faite au centre de la tourbière, celle-ci permettra de voir le niveau d'eau tout en créant un milieu différent permettant la culture d'utriculaires aquatiques par exemple. Bien que pas indispensable, des tuyaux (voir partie Construction) peuvent être placés dans la tourbière afin de faciliter l’apport d’eau ou, au contraire, pour pouvoir vidanger votre réserve d’eau.

 

 

 

LA CONSTRUCTION

 

 

 

Ce paragraphe détaille la construction d’une tourbière totalement enterrée, qui est le type de tourbière le plus couramment construit. Vous pouvez vous inspirer des conseils proposés et de les adapter à votre projet si jamais vous souhaitez entreprendre une installation quelque peu différente.

 

Le matériel

Tourbe

Les éléments nécessaires à la construction d'une tourbière enterrée sont les suivants, du fond jusqu’à la surface :

  • Feutre g√©otextile, vieille moquette. Privil√©giez un mat√©riel le plus imputrescible possible, le but √©tant de prot√©ger votre b√Ęche des √©l√©ments abrasifs contenus dans le sol et d‚Äôemp√™cher l‚Äôacc√®s aux racines d‚Äôarbres et aux animaux tels que les rongeurs.
  • B√Ęche de bassin : c'est le mat√©riau le plus simple pour construire une tourbi√®re. On peut en trouver dans n'importe quelle animalerie ou jardinerie au rayon bassins. Pr√©f√©rer une b√Ęche de 0.8 √† 1 mm d'√©paisseur pour garantir la solidit√© au cours du temps. Une fois install√©e, il vous sera difficile d‚Äôy revenir‚Ķ
  • Pouzzolane/roches non calcaires/r√©servoirs retourn√©s/roches plates pos√©es sur d‚Äôautres : permet de garder une r√©serve d‚Äôeau au fond de votre tourbi√®re, qui vous permettra d‚Äôarroser moins souvent, et √©galement de pouvoir facilement vidanger votre tourbi√®re.
  • Feutre g√©otextile : pour s√©parer la partie drainante et la tourbe tout en conservant la perm√©abilit√© √† l‚Äôeau entre les couches.
  • Tourbe blonde de sphaigne non enrichie.
  • Am√©nagement¬†: pierre non calcaire, traverse de chemin de fer, souches de bois, etc.

 

Les étapes de construction

  • Creuser un trou de la profondeur et forme d√©sir√©e¬†: veiller √† bien tasser la terre sur le fond et les c√īt√©s et √† supprimer au maximum les cailloux et racines qui risqueraient d‚Äôendommager le feutre et la b√Ęche.
  • Installer le feutre g√©otextile ou la vieille moquette au fond du trou et sur les c√īt√©s.
  • Installer la b√Ęche en veillant √† faire le moins de plis possibles, et √† ce qu‚Äôelle √©pouse bien les parois.
  • Fixer la b√Ęche en surface¬†par des pierres non calcaires, des traverses de chemin de fer ou autres. Vous pouvez √©galement creuser une petite tranch√©e de 20 cm tout autour de la tourbi√®re afin d‚Äôenterrer la b√Ęche pour la fixer. Veillez √† ce que les bords de votre b√Ęche d√©bordent l√©g√®rement du sol afin que l‚Äôeau ruisselante ne vienne pas contaminer la tourbe.
  • Installer votre couche drainante sur une √©paisseur de 20 cm environ.
  • Installer le feutre g√©otextile: veiller √† la faire remonter l√©g√®rement sur les c√īt√©s pour √©viter que la tourbe ne passe.
  • Installer la tourbe d√©j√† humidifi√©e.
  • Laisser la tourbe se tasser quelques semaines.
  • R√©ajuster le niveau de tourbe.
  • Installer les plantes carnivores et plantes d‚Äôagr√©ments.

 

 

Construction tourbière plantes carnivoreConstruction tourbière plantes carnivoreConstruction tourbière plantes carnivoreConstruction tourbière plantes carnivoreConstruction tourbière plantes carnivore

 

 

 

 

Conseils

  • Il est pr√©f√©rable de pr√©parer la tourbi√®re en automne, et d‚Äôinstaller les plantes au printemps apr√®s les derni√®res gel√©es. Se faisant, la tourbe aura √©t√© bien humidifi√©e par les pluies hivernales, et aura commenc√© √† se tasser.
  • Pour ne pas cr√©er une mare √† la place d'une tourbi√®re, cette derni√®re doit √™tre l√©g√®rement bomb√©e. Si votre tourbi√®re est plus haute que le sol, vous pouvez envisager un trop-plein.
  • La tourbe doit √™tre mise en place humide et non s√®che. Il sera tr√®s laborieux de l'humidifier et de la tasser √† posteriori ou alors, vous devrez attendre longuement avant que la tourbi√®re ne soit pr√™te. L'id√©al est de gorger d'eau la tourbe au fur et √† mesure de son installation dans la tourbi√®re.

 

 

Schéma d'une coupe transversale d'une tourbière

 

Schéma d'une coupe transversale d'une tourbière

 

 

 

 

 

L‚ÄôAM√ČNAGEMENT

 

 

Plantes carnivores : toutes les plantes carnivores tempérées.

A titre d'exemple, parmi les plus simples de culture :

  • Dionaea muscipula¬†: tout cultivar en dehors des miniatures et du cultivar ‚Äėcudo‚Äô
  • Drosera temp√©r√©es : D. intermedia, D. rotundifolia, D. anglica, D. filiformis, D. binata var. binata, etc.
  • Pinguicula temp√©r√©es : P. grandiflora, P. vulgaris. Les Pinguicula temp√©r√©es craignent les fortes chaleurs d‚Äô√©t√©, il faudra les placer dans un endroit frais et ombrag√© de la tourbi√®re.
  • Utricularia : U. dichotoma, U. vulgaris (aquatique), U. australis (aquatique)
  • Tous les Sarracenia
  • Darlingtonia californica (craint la chaleur et le vent sec. A placer dans un endroit frais et abrit√©).

 

Plantation non carnivores : ne pas hésiter à installer des plantes non carnivores pour rendre la tourbière naturelle : sphaigne vivante, bruyère, linaigrette, prêles (dans la partie la plus humide)

 

Décoration : pierres non calcaire, branches, tronc d’arbre, etc.